Mots-clefs

, , , ,

Jeudi 12 avril 2012, 18h. Une sirène assourdissante retentit. Est-ce le départ d’un paquebot géant démantelé, la ré-ouverture d’une usine gigantesque abandonnée ?  Oui … et non. C’est l’inauguration du nouveau Palais de Tokyo, et le début des 30 heures de festivité non-stop organisées pour l’occasion.

Les portes s’ouvrent enfin sur un lieu complètement ahurissant.

C’est le chantier ! Tout l’intérieur du bâtiment d’origine construit dans les années 1930 est à nu. On peut voir les ossatures en fer, les colonnes de béton brut et les briques anciennes, des câbles apparants, des murs éventrés, et des peintures fraîchement poncées … Tout semble avoir été démolli, déconstruit et laissé dans cet état.

Et c’est une réussite ! Avec les volumes gigantesques du rez-de-chaussée, les flots de lumière de la grande verrière de l’étage et le dédale apocalyptique du sous-sol entièrement en béton, le bâtiment est complètement intemporel. En perpétuelle construction et déconstruction, on ne sait plus très bien, il est parfaitement à l’image de l’art contemporain auquel il est dédié.

Pour tout savoir sur le Palais de Tokyo, rendez-vous sur le site : http://www.palaisdetokyo.com/

palais de tokyo, paris. inauguration. hall d'entree.

palais de tokyo, paris. inauguration. hall d'entree.

palais de tokyo, paris. inauguration. hall d'entree.

palais de tokyo, paris. inauguration. hall d'entree.

palais de tokyo, paris. inauguration. verriere premier etage.

palais de tokyo, paris. inauguration. sous sol en beton

palais de tokyo, paris. inauguration. terrasse exterieure. portrait basquiat.

Publicités